Quels impacts sur la biodiversité ?


L'objectif de la politique énergétique de Guadeloupe est d’atteindre 50 % d’énergie renouvelable d’ici 2020 pour lutter contre le changement climatique et favoriser l’autonomie énergétique de la région. Dans ce contexte, le programme de recherche REBECCA (REcherche Biomasse Energie Canne) a pour ambition d’identifier les conditions de développement d’une filière agro-industrielle "biomasse énergie" sur le territoire de la Guadeloupe. Une variété de canne serait alors cultivée spécifiquement pour être transformée en électricité en approvisionnant une centrale électrique. La nouvelle filière impliquerait un poids spatial important, autour de 1500 hectares. On considère qu'une partie des prairies, jachères et cannes à sucre de Guadeloupe (dans l'ordre d'importance, sans connaitre les superficies exactes substituées) va être substituée par de la canne fibre pour de l'énergie. 

Afin d'évaluer a priori les impacts potentiels de cette nouvelle filière sur la biodiversité de la Guadeloupe, nous souhaitons recueillir l'avis sur la question du plus grand nombre d'experts en biodiversité.

Il y a 7 questions dans ce questionnaire.